Venez construire votre monde et inventer votre avenir. Vous seuls avez le pouvoir de changer le destin.
 

Partagez | .
 

 Fiche de présentation : Lyne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lyne

avatar


Enfant des rues

Disponibilité rp : Oui




MessageSujet: Fiche de présentation : Lyne   Sam 25 Oct - 13:35


  
Votre identité


  
  


  

  







  

   Prénoms: Lyne

   Age: 17 ans
   Groupe: Myriade
   Peuple: Myriade
   Rang souhaité: Enfant des rues
   Métier : aucun officiel
   Pouvoirs magiques : symbiose avec les végétaux et transfert d'énergie avec eux 
  

  


  

   
Votre personnalité



  

   PHYSIQUE:

Demoiselle de 17 années atteignant un petit mètre soixante-huit et de faible corpulence, Lyne n’est pas bien imposante au niveau physique. Néanmoins, ce petit corps cache une belle agilité et plus de force que c’à quoi on pourrait s’attendre. Même si elle préfère la discrétion et les replis stratégiques, la jeune femme a quelques notions de combats, pas grand-chose mais de quoi se défendre voire vaincre un adversaire pas trop chevronné ne s’attendant pas à de la résistance. En fait, elle a plus de ressources qu’elle ne se l’imagine elle-même, même si elle n’a pas vraiment l’occasion d’en faire la preuve.

 Sur presque tous les points physiques, Lyne tient de sa mère Myriade, seuls ses yeux font exception. La jeune femme a le teint assez pâle, typique des Myriades vivant vers les montagnes ; une chevelure blonde généralement en pagaille entoure son visage rond aux pommettes saillantes avant de tomber en cascade de miel sur ses épaules. Quand elle sait que ses cheveux vont la gêner dans une activité ayant quelque importance, Lyne attache ses cheveux en queue de cheval, ce qui n’empêche pas quelques mèches s’affranchir de cette direction imposée. Ses lèvres sont souvent animées d’un sourire mutin sont surplombées par deux prunelles grises, seule caractéristique physique que la fille tienne de son père.

La demoiselle porte de manière générale des vêtements assez amples comme des sarouels et des chemises à manches bouffantes, le tout assorti d’un simple corset de cuir brun et d’une ceinture à laquelle pend souvent une dague. Au niveau des couleurs, elle a une préférence pour les teintes bleues claires et vertes, même si au final la plupart de ses habits ont une couleur assez délavée. Elle troque parfois ses tenues amples contre des pantalons droits et tuniques plus ajustées de teinte brune plus sombre et terne. Elle se promène souvent nus pieds, sauf quand il fait trop froid, auquel cas elle chausse des bottines de cuir brun. A l’approche de la saison morte, elle revêt un vieux manteau bordé de fourrure ayant appartenu à sa mère, en d’autres saisons une simple cape suffit à la préserver des nuits fraîches.




   SIGNES PARTICULIERS: une amazonite brute verte en pendentif autour du cou




  

   CARACTÈRE:

Lyne a hérité de son père nomade l’amour de la liberté, et une horreur de l’enfermement proche de la claustrophobie. A l’inverse de son paternel, cette esprit de liberté a cependant une tendance presque rebelle : dans la majorité des cas, la Myriade fait ainsi qu’elle le veut, et qu’importe ce que les autres peuvent trouver à en redire. De plus, les règles ne sont-elles pas faites pour qu’on les enfreigne ? C’est depuis sa plus tendre enfance que la blonde aura pris un malicieux plaisir à outrepasser les interdits ; mais elle le fait par défi, non par volonté de nuire. De même, sa désobéissance s’accompagne par moment d’une teinte de paresse.

Curieuse, elle a aussi tendance à fourrer son nez dans les affaires ne la regardant pas. Cela pourrait aboutir à de sacrés désastres pour elle, mais la demoiselle a dû naître sous une bonne étoile et a une chance supérieure à la moyenne. Ce fait la pousse à persévérer et à se fier à sa bonne fortune, mêlant audace éhonté et inconscience.

Son côté frondeur sert Lyne dans une autre dimension : étant fière, la jeune femme aime se mettre en avant, et quoi de mieux pour ce faire que d’aller vanter ses insubordinations ? Evidemment, il faut parfois embellir la réalité, mais qu’à cela ne tienne, c’est ce que font tous les conteurs. Quant à mentir pour se sortir d’un mauvais pas, il ne s’agit jamais que de voir les choses sous un angle différent, aussi la jeune Myriade n’éprouve que très peu de scrupules à le faire. Il arrive même, quand elle a honte de quelque chose, qu’elle s’endorme elle-même de mensonges. Il lui arrive aussi, bien qu’étant assez méfiante face à des propos abracabrantesques, de faire preuve de crédulité : adorant les histoires, elle se laisse parfois endormir par un joli conte.

Une jeune fille fière, disions-nous. Fière, mais aussi taquine : ennuyer son monde est un passe-temps courant chez Lyne qui ne se prive jamais d’envoyer quelques piques, mêmes aux inconnus. Le fait qu’elle ait horreur de perdre la face lui fait de plus continuer à chercher la petite bête jusqu’à relativement loin, et il n’est pas rare que la joute verbale se finisse en course-poursuite pour peu que l’interlocuteur soit susceptible. Il n’est pas rare non plus qu’elle fasse preuve de mauvaise foi devant l’échec.

Malgré ces défauts, Lyne peut être quelqu’un de relativement agréable pour peu qu’on la supporte, bon vivant et optimiste, voire honnête et assidue. Au final, elle n’a pas mauvais fond, au contraire : elle ferait n’importe quoi pour aider un ami, voire même un inconnu dans une situation qu’elle jugerait injuste. Le tout est juste assorti d’air canaille.

Mis à parts ces divers traits de caractère, la Myriade éprouve une fascination pour la neige et le Nord en général, ainsi qu’un certain attrait pour les histoires des nomades.


  



  
Vos pouvoirs

  


Nom de votre/vos pouvoir(s) : symbiose avec les végétaux et transfert d’énergie avec eux

Description :Lyne peut fusionner avec tout végétal vivant, son corps entrant dans l’organisme choisi, du grand chêne au brin d’herbe ou à la graine en développement. Pour cela, il suffit à la Myriade d’un contact physique entre elle et le corps avec lequel elle souhaite fusionner. Toute chose en contact avec elle la suit dans cette symbiose, ainsi ses vêtement, de même qu’un objet qu’elle tiendrait, un sac et son contenant, ne resteraient pas au pied du végétal. Toutefois, plus le nombre ou la masse de ces choses sont importants, plus cela requiert d’énergie et de concentration. Une fois en symbiose, elle peut glaner des informations grâce au végétal, que ce soit sur l’environnement, des choses qui se sont passés avec le végétal pour témoin… Quand elle souhaite rompre cette symbiose, il suffit à la jeune femme de sortir du végétal, par n’importe quel point de ce dernier (une branche ou à la base du tronc pour un arbre) pour peu que son propre corps ait physiquement assez de place, impossible par exemple pour elle de sortir dans la terre depuis une racine.

Mais le plus intéressant au niveau de Lyne est sa possibilité d’effectuer des transferts d’énergie avec les végétaux : toujours par contact physique, elle peut prendre de l’énergie vitale à un corps végétal pour se ressourcer, ou, à l’inverse, en donner. Ce transfert peut également se faire pendant la symbiose, la Myriade peut donc reprendre de l’énergie en fusionnant avec un arbre. Peut-être mieux encore, cela permet à la jeune femme de transférer sa propre énergie à un végétal mort comme une porte en bois pour fusionner avec et sortir de l’autre côté.

Limites :La limite la plus manifeste est composée des connaissances de Lyne sur son don. En effet, par la symbiose, elle pourrait avec de l’entraînement être capable de communiquer avec le végétal comme on pourrait le faire avec tout un chacun, et ressentir le monde par son biais. Elle pourrait également soigner ses blessures et celle du végétal. Si ces choses peuvent se produire, elles sont quasi involontaires, ou plutôt inconscientes.
Une autre limite importante est celle composée par l’état de végétal : impossible de parler, de bouger ou autre.

Enfin, ses propres capacités physiques sont une barrière à ses pouvoirs : le transfert de sa propre énergie va dépendre de son endurance, de même que sa capacité à entraîner dans sa fusion d’autres corps. Elle pourrait, avec assez d’énergie, faire passer un corps vivant, mais n’a jamais essayé : outre l’énergie à dépenser, si l’être lutte, cela sera bien plus difficile et pourrait même aller jusqu’à faire échouer l’ensemble de la fusion : tout le monde resterait hors du végétal.

Faiblesses :Le risque le plus flagrant de la symbiose est que chaque injure faite au végétal se répercute sur le corps de Lyne, à l’échelle du végétal. Cela va aussi bien de la coupure à la brûlure, en passant par une ankylose quand on marche sur le végétal (ce qui est très fâcheux pour le cas des brins d’herbes). Le fait de prendre de l’énergie à ce dernier ne refermerait en rien une blessure sur le corps de la jeune femme si à la rupture de la fusion le végétal subissait encore cette blessure.

Une faiblesse plus perverse, et celle à laquelle la Myriade fait le plus attention, est que si, au moment où elle est en symbiose avec le végétal, celui-ci est mort, alors il en va de même pour elle. Bien sûr, elle peut utiliser sa propre énergie vitale pour palier aux manques de son hôte, mais ses propres ressources sont loin d’être illimitées.

Plus spéciale et inconnue de Lyne est le danger suivant : une symbiose trop longue pourrait lui faire perdre conscience de sa propre nature, lui faire oublier le fait qu’elle est une humaine et non le végétal avec lequel elle est en communion. Evidemment, c’est là quelque chose de progressif et la durée varie selon volonté de chacun des êtres, cette même volonté étant affectée par l’état de fatigue et bien d’autres facteurs.  Cette menace n’est jamais apparue à la jeune Myriade du fait de la brièveté de ses fusions, mais elle existe. Il faudrait cependant vraisemblablement quelques jours de symbiose en moyenne.

Enfin, quelques autres faiblesses viennent d’un manque d’expérience : Lyne a par exemple du mal à transmettre son énergie pour ensuite fusionner avec des objets autres qu’à base de bois.


  

   
Votre histoire

  


Lyne est née de l’union d’une Myriade, Maellis et d’un nomade du clan Derkhan, Jeqho. Ils s’établirent sur le flanc des montagnes au nord de Myriade, à quelques jours de Castelbois mais à une demi-journée de marche d’un hameau. La fillette vécut ici une enfance plutôt heureuse et simple, une vie normale pour quelqu’un de sa condition. Mais quand elle avait sept ans, son père disparut un hiver dans la montagne, à la chasse. La vie devint tout de suite plus difficile car Maellis, qui avait une constitution fragile, ne travaillait pas. La veuve pouvait néanmoins compter, dans une certaine mesure, sur l’aide du village. Cependant, ne voulant pas être un poids pour la communauté, Maellis décida de descendre sur Castelbois pour y trouver un emploi ; et si elle parvint à trouver de quoi nourrir et loger sa fille, cela affaiblit sa santé. Et un jour d’automne, alors que Lyne avait dix ans, ce fut à Maellis de partir, emportée par la maladie.

La gamine ne finit pas à la rue car l’Académie pouvait la prendre en charge, mais il était assez difficile de canaliser la jeune Myriade. En effet, les quelques années qu’elle avait déjà passées à Castelbois dans des conditions assez pauvres l’avait rapprochée des groupes d’enfants sans toit. Aussi passait-elle la plupart de son temps libre dehors.

C’est dans ce cadre que sa vie prit un nouveau tournant, environ un an après la mort de sa mère. Alors que suite à une embrouille avec des garçons plus grands Lyne prenait la fuite à travers les ruelles, elle utilisa pour la première fois un aspect particulier de son pouvoir : arrivée dans un cul de sac, la gamine cherchait désespérément à passer par-dessus la palissade de bois bloquant le passage, quand soudain elle passa à travers la palissade. Il lui fallut quelques temps pour comprendre ce qu’il s’était passé, d’autant plus qu’elle ne chercha pas vraiment la réponse sur le coup. Mais cette prouesse n’était pas passée inaperçue et quelques jours plus tard, la fillette était abordée par un trentenaire, Velken. L’homme parvint au bout de quelques temps à s’attirer la sympathie de la jeune Myriade, lui offrant un autre toit que celui de l’Académie, de quoi subsister, l’abreuvant d’histoire sur ses voyages plus ou moins dangereux… Il lui apprit aussi comment se défendre et l’endurcit physiquement, ce qui l’aida à mieux maîtriser le deuxième aspect de son pouvoir dont elle n’avait pas fait part à ses professeurs, sur la recommandation de Velken. Au final, au bout de quelques mois, elle était assez liée à ce dernier, si bien que quand il annonça que ses affaires le menaient dans une autre ville que Castelbois, elle le suivit. L’homme avait atteint son but : il s’était attachée la jeune fille et avait commencé à développer son potentiel. Ce potentiel, il l’utilisa pour dérober des objets précieux : il lui fallut du temps et de la patience pour faire accepter à Lyne le fait que voler des riches cupides n’était au final qu’un juste retour, une façon de rétablir l’équilibre des richesses, mais il y parvint progressivement.

Depuis lors, le duo voyage de ville en ville, Lyne dérobant les riches avant de repartir avec Velken vendant dans une autre cité. Afin de ne pas trop éveiller de soupçons, l’homme prend toujours soin de ne pas faire commettre trop de vols rapidement, et il vend toujours sa « marchandise » dans une autre ville, en passant par des intermédiaires. De plus, le fort lien qu’entretien le contrebandier avec un chat, lien magique, lui permet de surveiller aisément les actions de sa protégée. Celle-ci n’ose irriter l’homme auquel elle doit désormais beaucoup, et qui n’a pas hésité à la punir par le passé.

  

   
  

   
Vous


   Prénom / Pseudo : Bastien
   Âge : 20 ans
   Comment avez-vous découvert le forum ? Par Aago
   Fréquence de connexion :la plus courante possible
   Voulez-vous êtres parrainé ? Je ne sais pas trop ce que ça apporte, si les admins pensent que c’est nécessaire, pourquoi pas…
   En cas de départ du forum, voulez-vous que votre personnage devienne la propriété du forum pour un futur joueur ? Non
  
Revenir en haut Aller en bas
Aago Derkhan

avatar


Admin / Fils du Vent

Disponibilité rp : Oui




Feuille de personnage
Pouvoirs/compétences:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Fiche de présentation : Lyne   Sam 25 Oct - 16:16

*Fait la danse de la victoire autour de Canaillou *




Fiche validée


Bienvenue à Malyari,

Tu peux dès maintenant créer ta carte de route. Tu pourras également y faire de diverses demandes en fonction de tes besoins. Le staff reste présent pour le moindre problème ou la moindre question.

Et surtout, n'oublie pas de t'amuser.

@L'équipe de Malyari
Revenir en haut Aller en bas
Invité




Invité





MessageSujet: Re: Fiche de présentation : Lyne   Sam 25 Oct - 18:16

Bienvenue o/
Revenir en haut Aller en bas
Lyne

avatar


Enfant des rues

Disponibilité rp : Oui




MessageSujet: Re: Fiche de présentation : Lyne   Dim 26 Oct - 10:13

Merci !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé









MessageSujet: Re: Fiche de présentation : Lyne   

Revenir en haut Aller en bas
 

Fiche de présentation : Lyne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» fiche de présentation
» fiche de présentation premier jour
» fiche de présentation en latin
» Jordan fiche presentation
» fiche de renseignements le 1er jour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Malyari ::  :: La population :: Présentations des membres :: Présentations validées-